Paysages de Corot à Braque

Découvrez une collection inédite d’une cinquantaine de tableaux de paysages français

L’exposition retrace l’évolution de la représentation du paysage tout au long du XIXe siècle, à travers les œuvres de peintres célèbres, tels Eugène Boudin, Théodore Rousseau, Camille Corot, Gustave Doré, Odilon Redon, Maurice Denis ou encore Georges Braque.

Cet ensemble de tableaux de paysages a été réuni par un collectionneur passionné, par suite de la découverte qu’il a faite des tableaux de la collection de Christian Grellety Bosviel, donnés à la Ville de Meudon en 2006, et exposés depuis au sein du musée.

La collection particulière présentée offre ainsi un riche panorama de l’évolution du paysage français de la Restauration à l’aube du XXe siècle. Le néo-classicisme est évoqué à travers une œuvre éblouissante d’Achille Etna Michallon, lauréat du Prix de Rome en 1817, Vue du Mont St-Michel. Théodore Rousseau constitue le chantre de l’école de Barbizon, et se plait à décrire la nature telle qu’elle est, comme dans Chênes et châtaigniers.

Des peintres comme Prieur, Dupré ou Harpignies le suivent dans cette quête des teintes fidèlement retranscrites. Puis suivent Corot, qu’on ne présente plus, ou Eugène Boudin, le « roi des ciels », ainsi que Johan Barthold Jongkind, l’un des modèles de Claude Monet. Après le triomphe de l’impressionnisme, les paysages évoluent vers plus de spiritualité, avec les nabis et les symbolistes, comme Maurice Denis ou Odilon Redon, ou vers plus d’intimité suivant le goût cher à Edouard Vuillard. Enfin, une exceptionnelle peinture de jeunesse de Georges Braque, réalisée quand il avait seulement 18 ans, achève le parcours pictural, tout en annonçant le modernisme à venir.

Exposition réalisée en partenariat avec l'Association des Amis du Paysage Français

Le catalogue de l'exposition est disponible en vente auprès du Musée d'art et d'histoire de Meudon ( 98 pages, 15 euros). 

Pour les professeurs de l'école élémentaire : 
Télécharger le dossier pédagogique