Le musée d’art et d’histoire est installé dans l’une des plus anciennes maisons de Meudon, datant du XVIe siècle. Vous trouverez au fil de votre déambulation des traces du passé de cette demeure, notamment le corps central du bâtiment qui conserve un très beau salon peint, rare témoignage en Île-de-France de la décoration intérieure d’une maison bourgeoise du milieu du XVIIe siècle.

Les collections permanentes se déploient au 1er étage du musée et s’articulent autour de 3 grandes thématiques :

  • L’histoire de Meudon
  • La Nouvelle Ecole de Paris (peinture et sculpture 1940-1980)
  • La peinture française de paysage (Ecole de Barbizon, impressionnisme, symbolisme, fauvisme…)

L’Histoire de Meudon

Cette collection est composée d’œuvres et de documents liés à l’histoire de Meudon et plus particulièrement à ses châteaux, ses sites prestigieux et personnages célèbres. 

De la Renaissance au Second Empire, l’histoire de Meudon est intimement liée aux destinées royales, princières et impériales. Simple bourgade au pied du château seigneurial au XVe siècle, elle devient un site de prestige au Grand Siècle lors que Monseigneur le Grand Dauphin, fils de Louis XIV, devient l’illustre propriétaire du château. Au milieu du XVIIIe siècle, le château de Bellevue surplombant Paris, domaine de la marquise de Pompadour, attire toutes les convoitises. 

Au XIXe siècle, avec l’urbanisation de la banlieue parisienne et le développement du transport ferroviaire et fluvial, de nombreux artistes s’installent à Meudon. A l’instar d’Auguste Rodin qui achète la Villa des Brillants en 1893, les artistes, peintres, sculpteurs, graveurs mais aussi musiciens, écrivains, poètes… choisiront Meudon pour son art de vivre.

La ville se développe à nouveau au milieu du XXe siècle grâce à l’architecture moderne. Des maisons Prouvé d’après-guerre à la Résidence du Parc de Meudon-la-Forêt construite par Fernand Pouillon en 1961, de nombreuses architectures audacieuses dessinent la ville.

Les visiteurs peuvent ainsi découvrir peintures, sculptures, objets d’art, maquettes, estampes, dessins, tapisseries, photographies et reproductions 3D qui retracent Meudon à travers les siècles.

La Nouvelle École de Paris : sculpture et peinture 1940-1980

Ce fonds de sculptures et de peintures des années 1940-1980 s’est constitué au fil des années grâce à d’importantes donations et à une politique d’acquisition, insufflée à partir des années 1975, volontairement tournée vers l’art de son temps.

Les artistes présents dans ce fonds et actifs en France entre 1945 et 1980 sont regroupés sous l’expression « Nouvelle École de Paris« . Loin d’être une école, la « Nouvelle École de Paris » renvoie à des artistes indépendants très différents qui évoluèrent dans la capitale au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale . Influencés par les avant-gardes de leurs illustres aînés de l’École de Paris (Zadkine, Chagall, Brancusi, Modigliani, Derain…), les artistes de la génération suivante s’expriment dans un langage formel original, entre figuration et abstraction.

Vous pourrez notamment admirer les œuvres de Jean Arp , Sophie Taeuber, François Stahly, Parvine Curie, Jean le Moal, Juana Muller, Zao Wou Ki, Alfred Manessier, Etienne-Martin, Serge Poliakoff, Antoine Poncet, Emile Gilioli, César, András Beck, Olivier Debré, Alicia Penalba etc…

Le musée présente notamment l’ensemble complet des œuvres offertes par Denys Chevalier, critique d’art et président du Salon de la jeune sculpture de 1949 à 1978 (une centaine de sculptures de petits formats) et d’Isis Kischka, peintre et président du Salon des Peintres témoins de leur temps (plus de 400 dessins originaux et un important fonds documentaire) qui révélèrent tous deux de nombreux artistes.

La peinture française de paysage

Le musée conserve un fonds exceptionnel de peintures de paysage, du XVIIIe siècle aux années 1950. Les principaux courants y sont représentés dans un parcours chronologique illustrant les principales étapes de l’histoire de la peinture du paysage français.
Vous y découvrirez des œuvres d’une grande diversité, où les artistes néo-classiques (Bruandet, Brascassat..), côtoient les romantiques (Huet, Descamps…), les réalistes de l’Ecole de Barbizon (Diaz de la Pena, Daubigny..), les impressionnistes (Signac, Lebourg, Boudin, Guillaumin…), les artistes symbolistes (Guilloux, Redon…), les Nabis (Sérusier) puis pour conclure, les fauves (Lhote, Lapicque…).

Une donation exceptionnelle

À l’origine de cette collection, la beauté des paysages fascine un jeune collectionneur, Christian Bosviel. Ses choix se porteront sur la peinture française, et son évolution stylistique dans la représentation de la nature durant plus de deux siècles, des premières recherches sur le motif à la fin du XVIIe jusqu’aux représentations non-figuratives de l’époque moderne. Lorsque la maladie l’atteint à l’âge de trente-trois ans, l’emprisonnant peu à peu chez lui, les tableaux deviennent tout naturellement pour lui autant de fenêtres ouvertes sur ce monde extérieur enchanteur. Christian Bosviel décide alors de léguer sa collection comportant 33 toiles représentatives de la peinture de paysage français à un musée.
Au début de l’année 2007, la famille Grellety Bosviel fait don de la collection de leur fils, ainsi que d’un important fonds bibliographique, à la Ville de Meudon à charge pour elle de créer en son musée un département consacré à la peinture de paysage français. Ainsi, après d’importants travaux en 2012, l’aile Est du musée d’art et d’histoire de Meudon est entièrement dédiée à la peinture de paysage français. (Pour en savoir plus sur la collection Grellety-Bosviel : Les Amis du Paysage français.)

La donation initiale est progressivement complétée par des acquisitions de la Ville de Meudon et de nombreux dépôts d’œuvres d’institutions muséales (musée d’Orsay, musée national d’art moderne, musée des Beaux-Arts de Reims…).

Pour faire vivre ce fonds exceptionnel, le département de peinture de paysage est régulièrement enrichi de dépôts de collections particulières et d’accrochages temporaires d’œuvres du musée.


Prenez le temps de venir découvrir cette collection qui s’illumine différemment au fil des saisons !

Cinequanon Production / Ville de Meudon

Mise à jour le : 21 mai 2021