Ecoutez

Œuvrer pour la sculpture, la collection Denys et Eva Chevalier

Exposition du 29 mars 2024 au 13 juillet 2024

L’exposition présente un panorama de la sculpture en France entre 1949 et 1978 grâce à la collection personnelle de Denys Chevalier (1921-1978), critique d’art et président du Salon de la Jeune Sculpture.

Son épouse, Eva Chevalier, vient de donner au Musée d’art et d’histoire de Meudon 142 œuvres représentatives de ces années charnières.

L’exposition met en avant le Salon de la Jeune Sculpture, de 1949, date de sa création, à 1978, date de la mort de Denys Chevalier, son président fondateur. Elle présente un aperçu des trente éditions annuelles du Salon, qui ont eu lieu dans les parcs et jardins parisiens, accueillant les œuvres de près de 1500 exposants. Elle interroge le parcours de Denys Chevalier, critique d’art, ainsi que les ambitions du Salon : rendre visible la sculpture, encourager sa rencontre avec le public, et exposer un panorama des diverses tendances esthétiques du temps.

Un catalogue d’exposition rédigé par Mathilde Desvages aux éditions Mare et Martin est vendu à la boutique du musée.

A la rencontre d’Armande Béjart, dite Mademoiselle Molière

Exposition en plein air, dans le jardin du musée | A partir du samedi 13 mai 2023

L’année 2023 marque les 350 ans de la mort de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière.

À cette occasion, découvrez le destin d’Armande-Grésinde-Claire-Elisabeth Béjart, dite Mademoiselle Molière, comédienne et épouse du célèbre dramaturge, grâce à une exposition dans le jardin du musée d’art et d’histoire de Meudon.


Saviez-vous que vie d’Armande Béjart est également intimement liée à la ville de Meudon… ?

En effet, en 1676, la propriété de la rue des pierres (actuel musée d’art et d’histoire de Meudon) est acquise par Armande Béjart, comédienne et veuve de Jean-Baptiste Poquelin, sieur de Molière. Connue jusqu’alors sous le nom de « Mademoiselle Molière », elle interprète de nombreux premiers rôles au sein de ses pièces (notamment celui de Célimène dans Le Misanthrope). Armande Béjart et Molière auront ensemble une fille, Esprit-Madeleine, qui passe une partie de son enfance à Meudon. Après la mort de Molière, Armande Béjart, veille à l’avenir de la troupe et s’emploie à maintenir l’œuvre de son mari. Elle s’installe dans sa demeure meudonnaise en compagnie de sa fille et de son second mari, le comédien François Guérin d’Estriché. Armande Béjart conserve la maison jusqu’à sa mort en 1700 et sa fille ne s’en sépare qu’en 1705.
Cette maison traverse les siècles et deviendra le musée d’art et d’histoire de Meudon en 1943. Elle abrite toujours un très beau salon peint, unique témoignage de l’époque d’Armande Béjart.

INFORMATIONS PRATIQUES
A la rencontre d’Armande Béjart, dite Mademoiselle Molière
Exposition en plein air, dans le jardin du musée
A partir du 13 mai 2023
Du mardi au dimanche, de 12h à 18h
Gratuit, entrée libre sans réservation

Mise à jour le : 29 mars 2024