Ecoutez

Les équipes du musée travaillent activement à la mise en valeur des collections : restaurations, acquisition, prêts d’œuvres, accrochage…

Dépôt

EXCEPTIONNEL ! Un tableau de Paul Gauguin à découvrir au musée pour quelques mois.

Paul Gauguin a 26 ans lorsqu’il réalise ce délicat paysage, Clairière II, représentant sans doute une clairière de Saint-Cloud. Il travaille alors en tant que courtier et ne peint qu’occasionnellement. Son admiration pour Camille Corot (1796-1875) et les peintres de l’école de Barbizon transparait dans cette toile : la composition de paysage reste classique mais la vibration de la touche lumineuse et la présence de petits personnages rythment la composition. Cette œuvre fait partie d’une série réalisée à la même époque traitant des paysages de l’Ile de France.

Paul Gauguin
1848, Paris – 1903, Atuona (îles Marquises)
Clairière II
1874, huile sur toile

Ce prêt, d’un collectionneur privé, trouve sa place dans la salle consacrée aux peintres de l’École Barbizon dans l’exposition permanente du musée.


Acquisition

NOUVELLE ACQUISITION : MARS 2022

Léon Germain PELOUSE (1838 – 1891)
Le Bas-Meudon
Entre 1885 et 1891 – Huile sur toile

Léon Germain PELOUSE
1838, Pierrelaye (Seine-et-Oise) – 1891, Paris
Le Bas-Meudon
Entre 1885 et 1891

Huile sur toile
Dimensions (sans cadre) : 46 x 65 cm

Voyageur et autodidacte, Pelouse fait ses débuts au Salon en 1865 et reçoit une médaille d’or à l’Exposition Universelle de 1889. Coloriste, ses paysages de région parisienne, de Bretagne et de Normandie prennent les accents naturalistes des années 1860. Parfois adepte des touches pures, il reste malgré tout attaché à la réalité du motif.

Cette toile qui représente le Bas-Meudon a été peinte sur l’Île Seguin, d’où l’on aperçoit la rive gauche de la Seine. Le petit immeuble est l’ancien hôtel du funiculaire et en haut de la colline on aperçoit la masse du grand hôtel de Bellevue construit vers 1885.                                                                                                           

Cette œuvre est présentée dans l’exposition Évasion, la peinture de paysage sort des réserves du 10 septembre 2022 au 8 janvier 2023.

XX

XX

Restauration

Deux piliers Renaissance

Les deux piliers Renaissance sont revenus au musée ! Ils accueillent désormais les visiteurs sous le porche d’entrée.
Ces deux œuvres monumentales ont été pendant des années exposées aux intempéries dans le jardin du musée.
Fragilisées, il a fallu plus d’un an de restauration (trempage dans un bain pour enlever les sels qui les attaquaient et consolidations multiples) pour qu’elles retrouvent leur superbe !
Ce travail remarquable a été réalisé par Fulbert Dubois et Sébastien Brunner, restaurateurs spécialisés.

Ces deux piliers proviennent de la villa Panckoucke à Meudon. Ils constituaient les jambages de la cheminée monumentale qui ornait la salle à manger ; témoignant de la passion de Charles Louis Panckoucke pour l’art de la Grèce antique. 

……………………..

……………………

Prêt d’œuvres

Jules Dupré (1811-1889), Bord de rivière, entre 1840 et 1850

Cette œuvre a été prêtée au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq de L’Isle-Adam (Val d’Oise) pour l’exposition Impression au fil de l’Oise, du 16 octobre 2022 au 5 février 2023.

Le musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq met à l’honneur le peintre paysagiste Jules Dupré (1811-1889) dont l’institution conserve un des plus beaux ensembles d’œuvres après ceux du musée du Louvre et du musée d’Orsay.

C’est à partir de 1845 que Jules Dupré s’installe à L’Isle-Adam. Il y partage d’abord un atelier avec son ami le peintre Théodore Rousseau et s’y établit définitivement en 1850. Après avoir fréquenté Barbizon, Jules Dupré trouve dans la vallée de l’Oise ce qui va constituer les éléments caractéristiques de son iconographie personnelle, à savoir : les arbres (la forêt domaniale), l’eau (l’Oise) et les ciels nuageux. Parmi les artistes qui gravitent autour de lui dans la région on compte notamment : son frère Léon-Victor, Auguste Boulard, Pierre-Isidore Bureau et Renet-Tener.

Cette exposition est conduite dans le cadre du projet de l’association Destination Impressionnisme de la Vallée de l’Oise, réunissant les municipalités de L’Isle-Adam, Auvers-sur-Oise et Pontoise. Les musées de ces trois villes proposent une exposition conjointe autour de trois artistes majeurs de leurs collections : Jules Dupré, Charles François Daubigny (1817-1878) et Camille Pissarro (1830-1903). Par leurs personnalités et leurs talents, ces peintres ont attiré autour d’eux de nombreux élèves, faisant de la vallée de l’Oise un foyer artistique majeur.


Mise à jour le : 07 novembre 2022